Plein feux sur le masque de 

Granny Smith

Spectacle One More Time

Le masque de Granny Smith, comme elle est connue aujourd'hui, a été créé en Grande-Bretagne en 1991 et faisait partie de notre collection de demi masques d’atelier. Fabriquer en papier, il a été conçu comme un demi masque de la performance. Nous concevons toujours nos masques d'atelier avec trois « niveaux de statut » : faible, moyen et élevé, créant ainsi des caractères d’appartenance à trois catégories différentes.

La première performance sur scène avec ce masque a eu lieu en 1992. Jacky Riddell a utilisé le masque pour créer le personnage d’Harold dans le spectacle One More Time. Harold est un personnage qui se prend pour plus important qu’il n’est. Il est de nature plutôt vieux jeu et grincheux mais il a un bon fond.En fin de compte, le masque retournera dans la boîte des masques de collection de l’atelier.

                    
Spectacle Mascarade

En 1994, il ressort de la boîte, encore dans un rôle masculin. Il est choisi et joué par Jean-Pierre Casazza, réalisateur et acteur de la Compagnie de La Befana pour une production intitulée Mascarade. On trouve dans ce spectacle des demi masques, le personnage de Harold est un jeune père de famille avec un garçon de six ans, au caractère facile à vivre et gai.

Puis il retourne dans la boîte de l'atelier et n’est pas revenu sur scène avant 2009. 

                    
Masque granny Smith, Spectacle Granny Smith
Le masque de Granny a toujours été un choix apprécié de la part des 
participants aux ateliers. C’est au cours d'un atelier que Tracey a vu
 pour la première fois, le masque incarné par un personnage féminin 
et très drôle.

A cette époque, Tracey est contactée par un enseignant du secondaire à la
recherche d'un spectacle mettant en évidence la culture britannique.
En plongeant dans la boîte de masques et ressort le masque et créé une histoire
autour d’un personnage féminin cette fois. C’est comme ça que Granny Smith est
née !  

Granny Smith est la version féminine la plus ancienne de Harold. Elle n'est pas
grognon, mais elle a des sautes d’humeur! Elle est exubérante, pleine de vie
et d'énergie. Cette grand-mère est aimée par tous les publics quelque soit l’âge.
Ceci, en raison de son appartenance sociale mais aussi pour son caractère et son
franc parlé. Elle parle français et anglais couramment. Véritable globe trotteuse, elle
a déjà joué au Canada, à Cumbria, à Calais ... sans oublier une belle tournée dans les îles Hébrides.
Ce n’est que quelques exemples des endroits passionnants qu'elle a déjà visités. 


Il n’est pas question qu’elle retourne dans la boîte de l'atelier pour le moment. Elle espère encore se
rendre dans de nombreux autres pays pour divertir petits et grands.  

 Aussi longtemps qu’elle pourra encore jouer!
          
Contact